Rapport d'Activités 2010

Les spéléos genevois ont comptabilisé 165 sorties spéléos pour l’année 2010. L’activité de cette année a été principalement orientée sur les cavités du Mont Salève. Mais, la grotte de Balme reste la plus explorée ou la plus creusée. Voici le récit de nos activités pour cette période.

Commençons par les explorations au Mont Salève, Haute-Savoie et plus précisément par le gouffre de Bellevue. Des mesures sont effectuées dans le gouffre. Les montées d’eau sont extraordinaires en période de crue, les deux plus spectaculaires ont été de plus de 100 mètres. Sur le plan des explorations, trois fronts sont attaqués. Une plongée est faite au niveau des siphons et la remontée du fond est entamée. Sur le retour, deux diverticules sont explorés post S2. Le premier diverticule donne sur une désobstruction et le second donne une jonction avec le réseau des trois glaiseux, exploré en 2009. Un chantier de désobstruction est entamé au-dessus du S1, sans résultat pour l’instant. A l’aval du collecteur des Eaux-Belles, au-dessus du siphon aval, une désobstruction permet de rejoindre un lac. Ces explorations nous permettent de totaliser un développement de 1365 mètres.

Le gouffre d’En Haut la Vy est aussi visité en 2010, mais essentiellement pour constater les dégâts des crues de l’hiver. Cette cavité est candidate à une jonction avec le gouffre de Bellevue.

Plusieurs séances de désobstruction auront enfin permis le passage du siphon de la grotte d’Archamps. Une exploration de 200 mètres est effectuée et topographiée en 2010 dans cette cavité.

Le nouveau chantier de l’été de la SSG est incontestablement la grotte des Sablons. C’est la grotte qui occupe nos soirées d’été avant les traditionnelles grillades. De la pointe et de la topographie auront été réalisées dans cette grotte en 2010. La pointe se mesure essentiellement en quantité de brouettes de sable qui ont été évacuées.

Mais la grotte la plus pratiquée et la plus grande du Salève reste la grotte des Crânes. En 2010, les chantiers continués sont dans le puits de l’anniversaire et dans les cheminées du libre-oubli. Avec les pointes topographiées en 2010, la grotte des Crânes se développe sur 2773 mètres.

Plusieurs sorties de prospection ont été réalisées sur le Salève en 2010, surtout dans la zone des Crânes. Cette cavité commence à nécessiter une seconde entrée pour que toutes les sorties ne soient pas à faire sur le week-end.

Si on fait le bilan des dix dernières années d’explorations au Mont Salève, on doit constater que le paysage des cavités les plus grandes a bien changé. Aujourd’hui, la grotte des Crânes est la plus grande grotte du Salève avec ces 2773m de développement. Elle est suivie de la Bachai-dy-Fayes avec ses 1520m. En troisième position, on a le gouffre de Bellevue, en quatrième le réseau de la Vire-Enfer. En ce qui concerne la cinquième position, elle se dispute entre la grotte des Lesvaux et la grotte d’Archamps.

Toujours en Haute-Savoie, nous avons aussi été présents sur nos terrains de jeu de Flaine. Nous avons été à la Muraille de Chine avec le SCMB, mais la SSG n’a pas été très active cette année en 2010 dans ce gouffre. L’hiver 2010 aura cependant permis d’arriver dans un collecteur au bas du puits de l’indien. A l’aval, la galerie butte sur siphon et sur des remontées et à l’amont, après quelques ressauts, la galerie continue par une cheminée de 25 mètres fort arrosée.

Dans le bassin de Flaine, quelque sorties dans la grotte des Cyclistes permettent une magnifique pointe de 2 mètres dans ce trou à fort courant d’air. Un gouffre est aussi découvert, le gouffre de la banane verte. D’autres visites seront nécessaires pour l’évolution de ces deux cavités.

La cavité qui voit le plus de membres de la SSG, c’est incontestablement la grotte de Balme, non loin de la route qui mène à Flaine. Cette grotte a la même émergence que la Muraille de Chine. Le secteur sur lequel le club aura le plus travaillé est incontestablement le secteur des Chatières sableuses. Les 9 chatières qui nous séparent du fond sont agrandies les unes après les autres. La grotte de Balme est aussi la grotte des initiations par excellence. De nombreuses personnes découvrent ses galeries et ses salles que ce soit dans le cadre de passeport-vacances ou pour accompagner des collègues ou des amis. Quelques mètres de pointe sont réalisés en 2010, mais ce sont surtout des mètres creusés. Notre retraité André Collin connait aussi une mésaventure dans cette cavité, blessé lors d’une chute, il ressortira dans le brancard du spéléo-secours français accompagné de tous ses copains de la colonne.

Le camp de Schwyz a lieu sur deux semaines du samedi 24 juillet au samedi 7 août. Ce camp a vraiment été marqué par la pluie. Sur le plan de la spéléologie, quelques sorties sont faites au P6 en vue d’un exercice secours et pour de la visite. Quelques sorties désobstruction sont faites au P0 pour l’aménagement de l’entrée et pour de la désobstruction au fond. Une nouvelle trouvaille de 2009, le L88, est aussi désobstruée, mais le résultat est décevant et la cavité est abandonnée. Le camp se terminera sur un abandon de nombreux participants fuyant le climat des préalpes schwytzoises.

Forte participation de la SSG à l’expédition Vuvu 2010 en Nouvelle-Bretagne, Papouasie-Nouvelle-Guinée. L’objectif principal de l’expédition était la plongée de 4 siphons terminaux. Trois ont été plongés, permettant la jonction entre Bikbik Vuvu et Liklik Vuvu, le réseau est baptisé Wowo. Ce réseau développe 13.8 km pour une profondeur de 539 m. Au total, l’expédition a exploré 15 km de nouvelles galeries et 16 nouvelles cavités ont été topographiées. Une nouvelle expédition est envisagée dont l’objectif est de faire de ce réseau le second moins mille de l’hémisphère sud.

Du côté de la plongée spéléo, une bonne équipe est maintenant sur pieds à la SSG. Nous visitons quelques siphons du Jura comme la Bouna, le Golet du Groin et la Fontaine noire de Cize. Des visites sont aussi faites aux Goules et à la Baume du Pécher en Ardèche pendant le camp de Pâques. Une participation au camp du Swiss Cave Diving dans le Lot est aussi assurée pour la formation de nouveaux plongeurs spéléos et la visite de nombreux siphons mythiques.

Depuis que notre cher Daniel Rossi est devenu chef de la colonne 3, la participation aux exercices secours est une activité à part entière pour le club. En 2010, il y a la participation à l’exercice de la colonne au gouffre Tristan. Il faut ajouter à cela la participation à l’exercice des colonnes 6 et 7 dans le P6 à Schwytz et à l’exercice des colonne 4 et plongée dans la grotte de Môtier. Une démonstration a aussi été organisée pour des cadres de la protection civile marocaine. Cette démonstration s’est déroulée dans le gouffre du Poteu avec la participation des colonnes 2, 3 et minage. Certains de nos membres participent aux exercices de la région 7-11 du Secours Alpin Suisse. Les traditionnels exercices à la Pierre à Papet permettent aussi de s’entrainer à la spéléologie verticale et pour les plus calés aux exercices de secours sur corde. 

Le bilan des explorations 2010 est surtout lié à la participation à l’expédition internationale Vuvu 2010 qui a vraiment permis de cumuler beaucoup de nouvelles galeries. Sinon, les pointes au Salève auront été obtenues avec beaucoup d’effort. Plusieurs jonctions nous résistent toujours, mais nous sommes motivés pour obtenir certains résultats avant le 13ème congrès national qui se tiendra en 2012.