Le mardi 1er janvier 2008, premier objectif spéléo

Nous avons rendez-vous avec Don Coons et Loon, des spéléos locaux. Don a deux 4x4 et Loon a un pickup Toyota. Après avoir fait le plein des véhicules, nous partons pour un tube repéré par Gérald et Don sur Google Earth et par repérage en avion. Nous nous garons sur la route à 400m de l’entrée. Nous rejoignons le point indiqué sur le GPS et nous commençons à tourner. C’est Gérald qui fini par trouver l’entrée du tube, c’est une entrée en « skylight », c'est-à-dire un effondrement au milieu du tube. A la recherche d’un point pour descendre, Vincent fait tomber un gros bloc et nous assistons au décollage d’une magnifique chouette effraie. Jo et Vincent équipent le puits. Tous nos protèges cordes et deux kits y passent pour éviter les frottements. Nous sommes nombreux à descendre. En bas de l’entrée, de multiples ossements nous accueillent. Nous devons faire attention à ne pas les écraser parce que certains peuvent être d’oiseaux éteints aujourd’hui sur l’île. Ludo, Jo, Vincent et Ald entament la topographie. C’est presque chacun sont instrument et la pointe est faite en même temps que la topo. Malheureusement, la cavité n’est pas longue, elle fait dans les 185 mètres de développement. Puis avec Gérald, l’équipe film nous rejoint et les plans films sont effectués. Le tube découvert est de bonne taille, on est debout tout le long et le plafond est plutôt loin que près. Nous ressortons petit à petit. C’est bon, le tube est torché. Une équipe composée de Jérôme et Steph ont été chercher le second « skylight », ils sont tombés sur le canyon de la suite du tube, mais il n’y a en fait rien à explorer. Nous rentrons alors avec les 4x4 sur la piste toujours aussi pénible. La soirée en compagnie de Loon est super, Tacos au programme. Nous avons droit à une petite prière boudiste sur le thème de la découverte des tubes de lave.