12.01.2012 – Grotte de Menehune Drive

Participants

Céline Battiaz, Guillaume Battiaz, Masumi Kamada, Olivier Pahud, Karine Plée, Sylvain Sommer, Luc Tranchet & Sophie Zimmerman ( SSG Expé 2012)

Objectif

Initiation à la spéléo volcanique

Commentaires

Grande entrée présentée par Peter Bosted. Entrée: 12m de large, 7m de haut, au bord de la route sur une longueur de plus d'une cinquantaine de mètres.

Déjà topographiée par les spéléos Hawaïens.

 DSC00670

Cavité de taille raisonnable

DSC00665

La spéléo en chemise à fleurs ;-)

 

Point GPS

PETE01

Intérêt

Introduction

13-14.01.2012 - Keamoku

Participants

Olivier Pahud, Karine Plée, Sylvain Sommer & Luc Tranchet (SSG Expé 2012)

Objectifs

Repérage et exploration de la partie Amont de Keamoku flow, précédemment repérée, explorée et topographiée par la SSG en 2007-08 et 2009

Commentaires

Voiture parquée au bout de la Mauna Loa Road (HI12_Parking). 3 heures de marche dans des séries de coulées de laves A'a (roche hyper abrasive et nécessitant des chaussures jetables) pour arriver aux points de la partie amont du réseau de Keamoku (cf expés précédentes).

DSC00687

Départ depuis le parking

img_0705_aa

Marche dans une coulée de lave A'a, un must pour les chaussures

Sur le trajet nous sommes allés voir une entrée repérée par photo satellite (HI12_00). Trou allongé sur un axe NW-SE, d'environ 7m de large pour 15 de long, accès facile, pas besoin de corde.

Entrée amont: Sylvain et Luc, entrée facile plafond effondré avec des gros blocs (2-3m3) sur une longueur de 20 à 30 mètres. En remontant le tube, celui-ci recoupe 4 plancher s d'ancien tube dont la section se rétrécit. Nous nous sommes stoppés devant une boîte aux lettres qui nécessite du ramping sur 10m au minimum. Structures de fusion du plafond (shark tooth ou lavatites).

IMG_0687_hi12_00_amont

Trou hi12_00, entrée amont

Entrée aval: Karine et Olivier, entrée dans un pierrier, avec directement du ramping sur 5m suivi par 10m de marche. Suivi par une boîte aux lettres avec 20m de ramping. L'équipe s'est arrêtée après les 10 minutes de repérage que nous nous étions fixé. Joli plafond, l'entrée possède un tube supérieur qui est inatteignable.

IMG_0685_hi12_00_aval

Trou hi12_00, entrée aval

Suite à ce premier repérage nous avons continué en direction de nos objectifs premiers (partie amont de Keamoku). Nous avons pu remonter le système sur une série de 6 skylights, où chacun d'eux étaient bouchés par une coulée de lave entrante ou ressortante. Nos observations ont conclu que ces coulées de laves étaient très fluides (lave de type Pahoehoe, avec de très jolies structures d'écoulement de lave) et qu'il n'y avait pas de chance de trouver une entrée naturelle ou par désobstruction (éventuellement possible si les coulées étaient de type A'a) HI12_01 à HI12_06. Ces 6 skylights sont repérables par photo satellite et sont sur une distance de 800m. Les photos satellites montrent qu'ils continuent en tout cas sur une distance de 600m. Nous avons donc décidé de terminer le repérage de la partie amont en assumant que les autres entrées associées à ce réseau devaient être également bouchées et ne donneraient rien.

IMG_0731_hi12_06_2_entrees

Trou hi12_06, avec 2 entrées

IMG_0734_hi12_06_vue_aval

Trou hi12_06, vue aval

IMG_0735_hi12_06_aval

Trou hi12_06, vue aval

IMG_0746_hi12_05

Trou hi12_05

IMG_0750_hi12_04_2_entrees

Trou hi12_04, avec 2 entrées

IMG_0754_hi12_04_acces

Trou hi12_04, point d'accès

IMG_0760_hi12_03_cratere_bouche

Trou hi12_03, cratère bouché

IMG_0762_hi12_03_coulee

Trou hi12_03, coulée

IMG_0768_hi12_02_entree

Trou hi12_02, accès facile

IMG_0769_hi12_01_entree_boucheeTrou hi12_01, l'entrée est bouchée

Nous avons donc rebroussé chemin pour aller repérer et visiter les tubes de laves de la partie supérieure (entrée HI12_07 à HI12_10) du réseau, ainsi que différentes entrées visibles entre les parties supérieure et inférieure précédemment topographiées par la SSG. Nous avons pu repérer la jonction en surface entre ces 2 parties et avons décidé de continuer le repérage en surface, car la majorité de ces nouvelles entrées nécessitent du matériel de verticale.

IMG_0727_hi12_07_aval

Trou hi12_07 (SUP), vue aval

IMG_0728_hi12_07_amontTrou hi12_07 (sup)_amont

A partir du point HI12_07 (SUP), nous sommes allés en direction des points HI12_09 (INF1) et HI12_10 (INF2) pour visiter le tube qui relient ces deux points. En aval du point HI12_10 (INF2), nous avons pu suivre le tube sur un distance de 250m. Cette distance est près du double de celle qui sépare le prochain skylight repéré depuis la surface (HI12_11). On peut donc supposer que les cavités HI12_11 à HI12_16 font partie d'un réseau parallèle ou d'une ancienne digitation.

IMG_0789_hi12_10_01

Au fond du trou hi12_10, collection printemps-été

IMG_0787_hi12_10_02

Au fond du trou hi12_10, lavatites

IMG_0802_hi12_10_03

Au fond du trou hi12_10, tubes superposés

IMG_0817_hi12_10_04

Au fond du trou hi12_10, c'est qui le plus fort?

IMG_0818_hi12_10_05

Au fond du trou hi12_10, belle couleur!

Les points HI12_11 et HI12_12 ont été repérés à notre retour. Il s'agit de deux entrées relativement profondes qui ont permis à des grands arbres de se développer jusqu'à la surface. Nous estimons la profondeur des trous de plus d'une dizaine de mètres. L'exploration de ces deux entrées nécessiterait du matériel de verticale. Le fait que des arbres se trouvent dans le trou peux donner l'impression de voir un buisson. Ce qui peux faire rater l'entrée lors du repérage par photo satellite.

IMG_0848_hi12_11

Trou hi12_11, vue de la pointe des arbres qui poussent depuis le fond

Le tube de 380m partant des points HI12_13 à HI12_16 continue vers le bas en direction des tubes de lave visités et supposément topographiés par les précédentes expédions du club. Nous nous sommes concentrés sur l'exploration de la remontée en partant dans un premier temps du point HI12_14 pour aller jusqu'au point HI12_16. Nous avons choisi de faire demi tour car le point HI12_16 correspond à la dernière entrée topographiée par le club et ne correspond plus à la zone de nos objectifs. Nous sommes remontés jusqu'au point de notre entrée (HI12_14) pour aller visiter la partie en amont de ce passage. Le tube continue jusqu'au point HI12_13, mais la sortie est un peu exposée. Il est plus facile de ressortir par le point HI12_14. Le point HI12_15 rejoint le tube mais nécessite le matériel de verticale car il s'agit d'un petit balcon qui plonge dans le vide pour rejoindre le tube.

IMG_0844_hi12_13

Trou hi12_13, avec une coulée qui tombe dedans et forme une belle "lavamite"

IMG_0828_hi12_15

Trou hi12_15, qui forme un balcon au dessus du tube de lave

 

Point GPS

HI12_00 à HI12_16

Résultats

  • La partie supérieure du système, c'est à dire au point HI12_01 à HI12_06, est bouchée par des coulées plus récentes et ne donne aucun accès au tube.

  • Rien n'indique qu'un système parallèle ne puisse pas être exploré, il y a d'autres points repérés par photo satellite que Vincent nous a donné qui montre des ouvertures potentielles à plus d'un kilomètre au Sud.

  • L'exploration future de ce réseau nécessiterait de réunir toutes les topographies réalisées lors des précédentes expés. Ceci permettrait de définir précisément les zones à explorer et à topographier afin de mieux visualiser cette partie du réseau de Keamoku en sachant que le matériel de verticale serait nécessaire.

  • Sur les photos satellites, il existe une route parallèle à l'Est de ces coulées de laves. Il serait très utile de discuter avec le propriétaire pour savoir s'il serait possible d'utiliser cette route afin d'éviter la pénible marche d'approche par l'Ouest (sans garantie).

15.01.2012 - Waipuli & Stonhenge

Participants

Peter & Ann Bosted (CCH), Martin & Josh (National Geographic), Math (Voisin suédois), Céline Battiaz, Guillaume Battiaz, Masumi Kamada, Olivier Pahud, Karine Plée, Sylvain Sommer, Luc Tranchet & Sophie Zimmerman ( SSG Expé 2012)

Objectifs

Visite de deux grottes faisant partie du même tube de lave, mais n'étant pas reliées.

Commentaires

DSC00698

Après une heure de 4x4 notre équipe commence la marche d'approche de ~30min

La première avec un intérêt archéologique (aménagement d'un grand mur de protection, nivellement de terrain pour y vivre, trace de charbon, de coquilles, d'os et de galet (beach rock) pour moudre le grain) et photographique. Cette grotte selon Peter Bosted possède la plus grande entrée à sa connaissance.

Au bout de la première partie de la grotte, il y a un effondrement. Par ramping sur 3m, on peut accéder à la suite qui semble-t-il continue sur une grande distance.

IMG_0901

Le plafond aux strates multiples de la grande salle terminal

La seconde est une grotte ennoyée nécessitant au minimum un masque de plongée et une lampe étanche. Jolie grotte pour l'introduction à la plongée spéléo (vidéos). Eau cristalline, tube avec 2 sections séparées soit par une petite escalade et ramping sur 3m soit une grosse apnée (mieux en plongée). Eau douce relativement fraîche à 18°C, nécessite une combinaison pour continuer dans la seconde section.

DSC00697

On a l'impression de voler dans cette eau translucide!

 

Accès un peu limite, nécessitant un 4WD, environ une heure de route. Les deux grottes ont été topographiées par les spéléos de la SSG.

Points GPS

PETE02, PETE03

Intérêt

Majeur, à visiter.

16.01.2012 - Night Dive

La journée commence doucement avec une heure de surf sur une mer plutôt tranquille, ce qui n'était pas plus mal pour une première pour certain d'entre nous. Nous avons quand tous pu surfer quelques belles vagues avec nos longboards! L'après-midi c'est une plongée avec le son des baleines que nous venions tout juste de croiser en bateau... Puis arrive la plongée de nuit pour voir les raies Manta qui sont attirées par le plancton lui-même attiré par nos lampes. Nous pensions tous voir 2 ou 3 Mantas, mais là c'est plus de 20 raies de toutes tailles (jusqu'à 3m d'envergure) qui dansent un balai incroyable au dessus de nos têtes. Venant jusqu'à nous frôler histoire de manger le plus possible.

DSC00708

Notre groupe devant le spectacle

DSC00709

Sacré envergure !

DSC00703

Les Mantas apprécient les lampes de Guillaume & Sylvain

 

That's so awesome Dude!